Luciana Dethier

Bien-être, estime corporelle

Emotions et besoins, mes alliés pour poser des choix dans le sens de mon épanouissement

A quoi servent les émotions ?

Elles sont avant tout de l’information.

Elles m’indiquent l’état de satisfaction de mes besoins.

Pour y voir plus clair, je vous suggère de prendre quelques minutes afin de découvrir sous le lien ci-dessous la lecture de nos émotions, sensations et besoins proposée par la CNV (communication non violente).

Belle découverte !

Cartes-sentiments-et-besoins

 

Et si votre surpoids était une fabuleuse opportunité d’évolution ? (1/2)

Que diriez-vous de transformer vos petits kilos non désirés en un formidable tremplin vers votre nouvelle vie ?

Souvent présenté comme un problème à résoudre, un travers à corriger, une différence à gommer, le surpoids est rarement vu comme une chance. Et si vos kilos stockés contenaient la puissance retenue dont vous avez besoin pour concrétiser vos ambitions ? Et si c’était la chance de votre vie ?

Osez la foi même si cela vous semble INcroyable ! 🙂 Suivez-moi, je suis partie en éclaireur sur un chemin encore peu fréquenté 😉 …

L’ardent désir de votre vraie nature : “Je suis bien dans ma peau.”

Visualisez-vous en train de prononcer cette simple phrase avec le plus grand naturel parce que c’est réellement ce que vous vivrez désormais si vous le décidez. “Je suis bien dans ma peau.”
Alors ? Etes-vous tenté(e) ? Emu(e) ? Vous n’y croyez pas (encore) ? Etes-vous prêt(e) à vous poser les bonnes questions, celles qui vont dépoussiérer vos croyances sur vous-même et sur ce que vous pouvez atteindre ?
Pacifier votre rapport à la nourriture ? OUI, C’EST POSSIBLE ! Réenchanter votre vie ? Oui, bien sûr, c’est possible ! Et puis tant que vous y êtes, profitez-en pour oser envoyer valser vos complexes ! 🙂

Votre comportement alimentaire vous renseigne sur vos besoins devenus prioritaires, il vous donne de précieuses informations sur vos élans créatifs laissés au placard, sur vos envies de changement freinées par la peur, sur vos blessures à guérir, sur votre enfant intérieur, sur votre libido en berne ou brûlante, sur votre colère tant de fois non exprimée, sur vos rêves abandonnés, sur votre soif d’affection, sur votre relation à la vie dans toutes ses dimensions y compris spirituelle, sur vos secrets, sur vos goûts, sur les valeurs qui vous habitent – que vous les cultiviez ou pas – bref, vous l’avez compris, tout est déjà là !

Pour commencer, cessez de vous accuser à chaque fois que vous craquez pour vos aliments préférés ou que vous vous resservez ! 🙂 Ce n’est pas grave, au contraire ! Choisissez plutôt de vous observer avec compassion sans toutefois verser dans la complaisance. Votre comportement devient ainsi votre parfait fournisseur d’indices utiles pour réajuster certains aspects de votre vie. Sentez-vous le souffle de la légèreté ? Un doux petit vent de liberté ? N’est-ce pas plus chouette que de culpabiliser à chaque bouchée ? 🙂

Quand il n’est plus question de volonté mais bien de satisfaction…

Dans la vidéo (12′) ci-dessous, le docteur Gérard Apfeldorfer nous explique ce qui se joue réellement à travers nos comportements alimentaires.

Pourquoi voulez-vous maigrir ?

Je suis très fière de vous parler de ma dernière trouvaille de fouineuse !  😉

Des livres proposant une « attitude minceur » intelligente, il n’y en pas tant que ça. Je suis en train de rassembler les titres des ouvrages qui ont changé définitivement mon regard sur ce thème ô combien délicat : les petits kilos stockés non désirés. Enfin, il s’agit de relever les vraies bonnes façons de s’alléger scientifiquement et empiriquement démontrées.

La sagesse au service de votre assiette et de vos nouvelles habitudes de vie vous conduit naturellement à votre poids de santé. Un cap, un vrai ! Et on ne se précipite pas ! Vous pouvez piaffer d’impatience, le processus se déroule au rythme naturel consenti par votre corps qui a ses raisons.

Et puis après tout, vous n’êtes pas obligé (e) de chercher à les voir s’envoler, vos petits kilos. C’est vous qui voyez. Ils ont leur utilité et au fond de vous, tout au fond, vous savez qu’ils vous protègent. Mais de quoi ?

Scoop ! Le surpoids est le tremplin idéal pour avancer pas à pas vers votre nouvelle vie en phase avec vos aspirations et donc vers votre nouvelle silhouette, si vous avez envie de changement. C’est dit !

J’ignore si vous prendrez l’escalier ou l’ascenseur pour grimper vers votre objectif, je sais juste que si tel est votre souhait, vous évoluerez de façon positive parce que vous vous poserez les bonnes questions. Assez bavardé ! Le livre, maintenant !

http://www.laprocure.com/livres-numeriques/etes-vous-savoir-pourquoi-vous-voulez-maigrir-jean-romain-michaux/9789522732323.html

Jean-Romain Michaux secoue le gras, ça blobloootttte ! 😉 On fait un état des lieux sans complaisance, on est invité fermement à réagir dans le sens de notre plus grand épanouissement. Voilà ! C’est pas beau, tout ça ?

 

Pourquoi ce poids ?

Ce qu’en dit le physicien Pierre Morency : « Le poids physique est une conséquence de ce qui occupe notre esprit. »

Toujours selon Pierre Morency :

  • on a quelque chose à cacher
  • on veut se protéger de quelque chose
  • on veut se donner un coussin de sécurité
  • on a accumulé des choses qu’on n’a pas traitées adéquatement au moment où cela s’est produit (mauvaises nouvelles, insultes, licenciement, maladie d’un proche…)

Ce que nous mettons dans notre assiette et notre rapport aux aliments n’est qu’une partie de ce qui se joue pour chacun de nous ; tout n’est pas écrit dans nos gènes de façon immuable.

Vous reprendrez bien un bol d’insouciance ? 😉

 

 

 

 

 

 

Mon poids, c’est tout moi ! ;-)

Et si vos petits kilos non désirés étaient une chance inouïe pour vous ? Et si l’occasion vous était offerte de vous poser les bonnes questions ?
Votre humeur fluctue-t-elle sur la balance au gré du déplacement de l’aiguille ? Vous pesez-vous de façon répétée, obsessionnelle ?
Il n’y a ni bon ni mauvais constat. C’est là où vous en êtes aujourd’hui, félicitez-vous pour être arrivée jusqu’ici. Vous avez certainement fait preuve de courage. Bravo ! Vous n’êtes pas un problème.  🙂
« Faire attention » ne vous rendra pas forcément heureuse. Sentez-vous la pression de cette expression qui semble innocente ? Elle pèse 😉 sur votre liberté chaque jour. 
Peu importe ce que votre balance indique, c’est parfait. Ce petit accessoire de salle de bain vous délivre une indication, rien de plus. Et si vous changiez de regard sur votre merveilleux corps ?

L’être humain n’aime pas perdre. Il aime gagner. Laissons donc cette notion de « perte de poids » et gagnons de la liberté d’être.

Et si vous preniez le temps de comprendre ce que votre corps exprime au lieu de vous juger durement et de penser que vous devriez être différente ? Qu’en pensez-vous ? 

Rendre la parole à votre corps suppose de commencer par identifier certaines difficultés de vie. De façon consciente, il s’agit de dresser un bilan réaliste de la situation délesté de toute culpabilité. Vous trouverez 25 questions dans l’article « Une réponse naturelle du corps ».

Il est nécessaire de percevoir les signaux de faim et de satiété, d’apprendre à utiliser les émotions (toutes, celles qui sont agréables comme celles qui ne le sont pas), d’apprendre à trouver la satisfaction alimentaire, d’apprendre à faire alliance avec votre corps en le traitant avec douceur, avec amour.
Votre corps a toujours utilisé toutes ses ressources disponibles pour vous permettre de rester en vie.

Alors, lorsque aurez réuni VOS réponses aux questions qui font sens pour vous, le moment sera venu, si vous le souhaitez, d’amorcer un changement dans le respect de votre élan vital. Qu’en dites-vous ? 🙂

Perdre du poids ? Non, mieux que ça ! 🙂Easy feather in the air on the palm

GAGNER EN LEGERETE, GAGNER EN LIBERTE D’ETRE.

Je vous souhaite d’ajouter de la joie à votre vie. Je vous souhaite de GAGNER beaucoup !

Chaleureusement vôtre.

Questions futées : la météo de votre bien-être

Test : évaluez votre niveau de bien-être

Un « bulletin météo » de votre niveau de bien-être actuel est utile : prendre conscience des signaux émis par votre votre corps vous permet de redéfinir vos priorités. Une manière d’agir de façon préventive ou curative. A votre santé ! 🙂

Répondez par OUI ou NON.

  • Votre corps est-il libre de toute sensation douloureuse ou tension musculaire ?
  • La plupart du temps, vous sentez-vous calme et confiant(e) ?
  • Votre respiration est-elle aisée et agréable ?Sonda
  • Trouvez-vous du sens à votre vie ?
  • Votre sommeil est-il réparateur ?
  • Vous sentez-vous plein(e) d’entrain dès le lever ?
  • Etes-vous en harmonie avec votre silhouette ?
  • Etes-vous bien dans votre corps, bien dans votre tête ?
  • Etes-vous serein(e) par rapport à la nourriture ?
  • Avez-vous l’impression de diriger vous-même votre vie ?
  • Aimez-vous votre corps ?
  • Votre consommation d’alcool est-elle occasionnelle ?
  • Faites-vous un minimum d’exercice physique ?
  • Contactez-vous parfois votre joie ?

Vous avez répondu NON à 1 ou plusieurs questions ?

Il est temps de vous pencher sur votre niveau de bien-être. Certains de vos besoins ont été laissés à l’arrière-plan pendant une (trop) longue période.

Bonne nouvelle : il est toujours possible de se sentir mieux assez rapidement. Dans l’article « Augmentez votre niveau de bien-être en 15 minutes », je vous en dis plus.  
Des circonstances de vie particulières peuvent endommager votre équilibre : passages délicats à traverser, changements importants, deuils … Le stress devenu chronique aura des répercussions sur votre qualité de vie. Affectant votre joie de vivre, affaiblissant votre organisme, un surmenage de longue durée entraînera un cortège de manifestations indésirables, ouvrant la porte au burnout, à la dépression, à la maladie.
  • Trop de responsabilités
  • Contraintes ponctuées de « Il faut » et de « Je dois »
  • Manque de contact avec la nature                                                              
  • Mental galopant à plein rendement
  • Rupture, licenciement, deuils
  • Vie organisée en course contre la montre
  • Perte de repères  
  • Management toxique
  • Autres causes …

Retrouvez l’accès à vos ressources. A travers les bienfaits du massage et de la relaxation, faites le plein de sens.

Pour aller encore plus loin, posez-moi votre question, je vous répondrai avec joie ou demandez votre séance de découverte offerte.

Chaleureusement vôtre.

contact@lucianadethier.com    ou   +32 (0) 495 778 929  cropped-cropped-Fotolia_61673392_L-1.jpg

 

Une réponse naturelle du corps

Femme mangeant avec les doigts

Le surpoids est une réponse naturelle du corps à un stress ponctuel ou chronique, à un traumatisme, à un manque permanent de joie. Il est possible, si vous le souhaitez, de vous délester de cette armure de chair de façon douce au rythme consenti par votre corps.

Quels sont les besoins bafoués chez une personne en surpoids ? Comment pilote-t-elle ses émotions ? Les médecins passent-ils à côté de la demande implicite de la personne en quête de légèreté ? La personne est-elle vraiment entendue ? Comment va-t-elle vivre une bataille de plus (régime) contre la réponse naturelle de son corps ? Quelles sont ses croyances, ses projections ? Croit-elle que son bonheur est en lien direct avec son poids ?

Oui, il est possible d’avoir un bilan sanguin parfait en étant obèse. On peut même fabriquer du “bon cholestérol”. On peut aimer son corps alors qu’il n’est pas prêt à lâcher du lest et se sentir légère la plupart du temps. Etre heureuse avec ou sans poids idéal ? Oui ! 🙂

25 questions qui éclairent VOS SOLUTIONS : elles vous permettent de prendre conscience de VOS BESOINS DEVENUS PRIORITAIRES.
  1. Que se passe-t-il dans votre vie (travail, famille…) ?
  2. Pourquoi avez-vous grossi, selon vous ?
  3. Depuis quand ?
  4. Comment (à quel rythme) ?
  5. Comment vous sentez-vous ?
  6. Portez-vous un poids de culpabilité ?
  7. Portez-vous le poids de la honte ?
  8. Portez-vous le poids du non-dit ?
  9. Etes-vous anxieux(se) ?
  10. Quelle place occupe l’alcool dans votre vie ?
  11. Percevez-vous aisément les signaux de faim et de satiété ?
  12. Etes-vous souvent tourné(e) vers les autres au risque de vous oublier ?
  13. Quels sont vos aliments préférés ?
  14. Que vous apportent-ils comme sensations (réconfort, apaisement d’une émotion) ?
  15. Quelle est votre relation avec le plaisir ?
  16. Gras, sucré, salé, croustillant, onctueux, piquant…quelles sont vos préférences ?
  17. Recevez-vous des démonstrations d’affection avec contact physique (accolades) ?
  18. Faites-vous régulièrement l’expérience d’une expression sexuelle satisfaisante ?
  19. Vous sentez-vous en confiance dans l’intimité avec votre partenaire ?
  20. Qu’est-ce qui vous gêne à l’idée de pratiquer de l’exercice physique ? Temps ?
  21. Quelle façon de bouger aimez-vous ? Danse, nage, marche nordique … ?
  22. Prenez-vous des anxiolytiques, antidépresseurs, somnifères ?
  23. Si oui, vous sentez-vous mieux ?
  24. Qu’aimeriez-vous changer (style, garde-robe, silhouette … ) ?
  25. Que visez-vous en réalité derrière ces changements ?

La fausse solution “régime”

Tenter d’éliminer la surcharge pondérale (message du corps) à grands coups de bilans sanguins, de diètes, de prescriptions, d’interdits … divisera les personnes en surpoids en 3 camps.

Il y aura les « bons élèves » unanimement applaudis, ceux qui réussissent à prendre le contrôle de leur poids par la privation et parfois même au prix d’une intervention chirurgicale dans l’air du temps. Nous savons aujourd’hui que la souffrance ne s’envole pas toujours avec les kilos – ce thème fut l’objet d’une de mes interventions sur Vivacité aux côtés de Sylvie Honoré, les témoignages des auditrices confirmaient bien ce constat.  

Il y aura les « mauvais élèves » : ceux qui n’y parviennent pas. Ceux qui ne font pas « l’effort », « manquent de volonté ». Leur échec, douloureusement vécu, est une bataille vaine contre la réponse naturelle de leur corps à une situation de vie pénible : on ajoute des tourments au mal-être. Où est passé le bon sens ?

Enfin, il y aura les victimes du fameux effet “yoyo”, au pondérostat déboussolé, qui grossissent, maigrissent, regrossissent … portant autant de coups que de variations de poids à une estime de soi chancelante dès le départ.

Une personne en surpoids fait preuve de courage et de volonté  face au diktat sociétal de la minceur

Dans tous les cas, le soutien précieux d’un massage (si le toucher est bien accepté, évidemment) reçu de façon régulière aide la personne à évaluer la transformation permanente de son corps “de l’intérieur” favorisant une saine perception du corps et de son image.

 

Pour chaque être humain, le corps est à la fois le véhicule que ses parents lui ont fabriqué puis légué, et qui le fait appartenir au genre humain, mais aussi un lieu unique celui de chaque singularité, dans lequel son histoire personnelle s’inscrit et vient colorer ce modèle général d’une mémoire d’expériences à nulle autre pareille, la sienne.

P. Delion

Chaleureusement vôtre. 

Kilos en trop : une chance inouïe ?

Personne ne vous a jamais présenté le surpoids de cette façon ! 🙂

Vos petits kilos non désirés vous offrent une fabuleuse opportunité. Saisissez cette chance de vous interroger avec pertinence. Ajoutez de la joie à votre vie !

zartbitterschokolade mit raspeln

L’être humain n’aime pas perdre, il aime gagner.

Les personnes en surpoids se jugent durement. Considérant qu’elles devraient être différentes, elles vont chercher à modifier leur silhouette AVANT d’avoir pris le temps de comprendre ce que leur corps exprime.

Rendre la parole au corps suppose de commencer par établir un constat : certaines circonstances de vie auront été particulièrement délicates à traverser et auront eu des conséquences sur votre silhouette. Cessez de vous juger. Vous avez fait de votre mieux, vous avez même dû survivre. Vous avez beaucoup de mérite, sachez-le.

Posez-vous les bonnes questions, prenez bien le temps d’y répondre car VOS clés pour renverser la vapeur se trouvent juste là, derrière votre prise de conscience des événements importants pour vous dont vous observez les répercussions sur votre joli corps.

Vérifiez si vous percevez bien les signaux de faim et de satiété, apprenez à décoder vos émotions (agréables et moins agréables), recherchez le plaisir dans la satisfaction alimentaire, traitez aussi votre merveilleux corps avec douceur et bienveillance, avec amour…ce vaillant corps qui a toujours utilisé toutes ses ressources disponibles pour préserver VOTRE VIE.

Alors, sortie victorieuse de ces étapes de compréhension, vous pourrez vous préparer, si vous le souhaitez, à un processus de changement respectueux de votre élan vital.

Perdre du poids devient GAGNER EN LEGERETE, GAGNER EN LIBERTE D’ETRE.

Il  est temps de voir les choses sous un angle différent. Qu’en pensez-vous ?

Chaleureusement vôtre.